ANMONM

Association Nationale des Membres de l'Ordre National du Mérite

Remise d'insigne au SDIS le 18 novembre 2011


Le 18 novembre, au sein du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) de l'Ain, en présence de Philippe GALLI préfet de l'Ain, de Rachel MAZUIR président du conseil général et du Colonel ROMATIF directeur du SDIS, étaient aussi présents le Président Daniel POBEL et madame Josette MUTIN secrétaire de la section de l'ANMONM, les insignes de Chevalier ont été remis à

 DSC01214

Madame Monique MICHELARD, infirmière chef au service de santé du SDIS, par notre Compagnon le Commandant Hubert BONNET

2_PB180010

et au Major Christian CORSINI par notre Compagnon, le Colonel Bernard JANVIER Président de la section de l'Ain de la SEMLH

 DSC01220

Allocution du Président Bernard JANVIER

Je veux vous ramener vingt ans en arrière : Christian CORSINI participe à une compétition motonautique, organisée par la Fédération française de motonautisme, dans l'équipe de Sapeurs -pompiers de la Haute-Savoie. Il s'agit d'un rallye de 4 jours, se déroulant de Bellegarde sur Valserine aux Roches de Condrieu. Les épreuves portent sur la vitesse et la régularité. Seyssel où il a sa famille, est une petite ville tranquille à cheval sur le Rhône. Naviguant près des berges il aperçoit deux personnes en fauteuil roulant, sur le quai. C'est une belle journée d'été, les montagnes alentour, Montagne des princes, de l'autre coté le Grand Colombier ont repris leur feuillage. Christian CORSINI réfléchit puis s'adresse à ses coéquipiers:

" Qu'est-ce que vous penseriez si on organisait un RAID Motonautique AVEC et POUR handicapés comme ceux qui sont sur le quai?....Il ajoute « On ne joue pas petits bras...Départ de Seyssel, Aix les Bains, Arrivée aux Saintes Marie de la mer.- Attends: tu penses que ça peut se faire? - Et pourquoi pas? "Qui est donc l'homme aux idées fulgurantes?Plus précisément qui est le major CORSINI, l'enfant de Seyssel né il y a 60 ans ?C'est :

  • l'ancien Sapeur-Pompier volontaire du CIS de Seyssel-Ain
  • l'ancien Sapeur, mineur, pontonnier pendant son service militaire,
  • l'ancien Sapeur-Pompier professionnel qui a fait carrière au CIS de Chambéry qui a pour spécialité le secours en ravin, les feux de forêts, les interventions chimiques, le sauvetage-déblaiement, enfin le chef de salle du CODIS

Elu aujourd'hui dans la commune de Barberaz où il est conseiller municipal, il a plusieurs responsabilités : d'une part dans l'Action sociale, l'environnement, la sécurité, d 'autre part la gestion des cours d'eau, et il anime la commission sur l'accessibilité et le handicap.

Mais surtout, il est président fondateur d'HANDI RAID-Sapeurs-pompiers, et concepteur du projet depuis 1992.

Ce projet ne veut pas dire: « faire un petit tour en bateau » ni « faire des ronds dans l'eau ». Depuis longtemps Christian souhaitait relier par voie navigable Aix les Bains et les Saintes Maries. Au cours de cette descente il voulait :

  • vivre avec des personnes handicapées une semaine de véritable aventure!
  • partager un plaisir avec des passagers qui peuvent participer et non regarder faire;
  • changer les regards, abattre quelques barrières: intégrer les handicapés parmi les valides , changer leur propre regard: « il est possible de vivre sans aménagements spécifiques, d'où un gain en autonomie et en assurance. »

Après 20 ans d'expérience, tout cela paraît normal, logique, raisonnable.

Mais en 1992 exposer cette idée c'était s'entendre dire : c'est une idée saugrenue, entre folie et utopie.
Cependant un premier cercle d'animateurs autour de Christian sait être convaincant, voire contagieux puisque en 1992 Handiraid Sapeurs-Pompiers voyait le jour. Douze bateaux emportent 12 personnes dans la somptueuse descente sur le « FLEUVE ROI ».

Il ne s'agissait alors dans l'esprit des organisateurs que d'une opération....

Or le succès était au rendez-vous et dépassait toutes les espérances.

Les participants en fauteuil roulant ont le sentiment au cours du raid:

  • que RIEN, absolument rien ne paraît insurmontable grâce à la détermination des Sapeurs-pompiers
  • que la SOLIDARITE des Sapeurs-pompiers accompagnateurs est amplifiée par l'entraide des Sapeurs-pompiers dans les villes-étapes. Le soir, au CIS d'accueil, comme des abeilles qui rentrent à la ruche, les Sapeurs-pompiers volontaires et professionnels se montrent rapides et efficaces. En outre, une fois l'organisation du camp achevée, les soins donnés, les problèmes techniques réglés, les Sapeurs-pompiers savent s'amuser!

Et donc l'opération se renouvelle en 1993, 94, tous les ans jusqu'à 2011, et 2012 se prépare. De 12 bateaux au début, on passe à 30, soit 30 passagers handicapés.

A noter l'engouement des municipalités: elles réclament, comme au « Tour de France » être ville-étape.

Pour un observateur extérieur ce qui est frappant c'est la qualité de l'ORGANISATION.

Du coté des bateaux: s'inquiéter de la navigation, du carburant, de l'entretien du moteur, etc

Du coté de la logistique: transport, intendance, nourriture, hébergement adapté

Du coté des « soigneurs »: médecins, infirmiers (ères), kinés

tout cela sent la vie foraine, le cirque, avec son aspect sympathique

Toute cette organisation est pilotée, animée par Christian CORSINI et son équipe. Elle nécessite un budget de 40 000 à 50 000 euro par an. Où trouver cette somme?

Plusieurs ressources: des entreprises, grosses et petites, dons individuels, dons des collectivités, ce qui implique une recherche permanente de donateurs.

A souligner dans l'organisation: Personne n'est rémunéré! Mais encore: chacun paie son écot (hébergement et repas).

La formule qui conviendrait bien: « ON PAIE POUR ÊTRE BENEVOLE ». Tel est l'état d'esprit...

Résultat: l'inaccessibilité devient accessibilité

Découverte de paysages magnifiques

Semaine d'aventure et de bonheur partagé, tant chez les passagers des bateaux que chez les organisateurs.

Christian CORSINI, Au cours des 20 années de cette expédition HANDI RAID SP, vous avez recueilli une totale reconnaissance de la part de vos protégés, vos équipes (médecins, SP, infirmiers et kiné), vos mécènes, les élus des villes-étapes

Cette reconnaissance est précieuse, essentielle. Au-delà de ce courant de sympathie c'est aujourd’hui le Gouvernement de la République qui a décidé de mette en lumière le Sapeur pompier meneur d'hommes, généreux, imaginatif, clairvoyant

en vous nommant CHEVALIER dans l'ordre national du MERITE

Pour voir d'autres photos cliquez sur ce lien

Ci dessous, l'article paru dans le journal "le progrès" du dimanche 27 novembre 2011

 presse_article_michelard_corsini_sdis2011-1

Président(e) de la section

M. Daniel POBEL